Démarches administratives                         


Question-réponse

Qui bénéficie de la suppression progressive de la taxe d'habitation ?

Vérifié le 07 septembre 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Une suppression progressive de la taxe d'habitation s'applique selon les revenus. À partir de 2023, plus aucun foyer ne paiera de taxe d'habitation sur sa résidence principale.

Une suppression progressive de la taxe d'habitation s'applique à certains foyers.

La baisse progressive (également appelée dégrèvement) dépend du revenu fiscal du foyer et de sa composition.

  • Si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas un plafond, vous n'avez pas à payer de taxe d’habitation en 2021.

    Plafonds de revenus pour bénéficier du dégrèvement de la taxe d'habitation en 2021

    Nombre de part(s)

    Revenu fiscal de référence maximal

    Dégrèvement de 100 %

    1

    27 761 €

    1,5

    35 987 €

    2

    44 212 €

    2,5

    50 382 €

    3

    56 551 €

    3,5

    62 720 €

    4

    68 890 €

    4,5

    75 059 €

    5

    81 228 €

    Si la taxe d'habitation est établie au nom de plusieurs personnes appartenant à des foyers fiscaux distincts, vous devez additionner les revenus fiscaux de référence concernés.

    Si vous étiez imposable à l'IFI en 2020, vous ne pouvez pas bénéficier de cette exonération.

     À noter

    si vous bénéficiez du dégrèvement total de la taxe d'habitation, vous n'êtes pas exonéré de la redevance télé (ou contribution à l'audiovisuel).

  • Si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas un plafond, vous bénéficiez d'un dégrèvement partiel en 2021.

    Plafonds de revenus pour bénéficier du dégrèvement partiel de la taxe d'habitation en 2021

    Nombre de part(s)

    Revenu fiscal de référence maximal

    Dégrèvement partiel

    1

    28 789 €

    1,5

    37 529 €

    2

    46 268 €

    2,5

    52 438 €

    3

    58 607 €

    3,5

    64 776 €

    4

    70 946 €

    4,5

    77 115 €

    5

    83 284 €

    Si la taxe d'habitation est établie au nom de plusieurs personnes appartenant à des foyers fiscaux distincts, vous devez additionner les revenus fiscaux de référence concernés.

    Si vous étiez imposable à l'IFI en 2020, vous ne pouvez pas bénéficier de ce dégrèvement.

  • Déterminez la diminution de votre taxe d'habitation pour 2021 avec ce simulateur :

    Simulateur
    Savoir si on bénéficie de la suppression progressive de la taxe d'habitation de 2021

    Accéder au simulateur  

    Ministère chargé des finances

    Vous bénéficiez d'une réduction de 30 % sur votre taxe d'habitation de 2021.

      À savoir

    votre taxe d'habitation de 2022 sera réduite de 65 %.

    Vous êtes concerné si votre revenu fiscal de référence dépasse les plafonds suivants :

    Seuils de RFR pour l'exonération de 30 % en 2021

    Nombre de part(s)

    Revenu fiscal de référence minimal

    Réduction de 30 %

    1

    27 761 €

    1,5

    35 987 €

    2

    44 212 €

    2,5

    50 382 €

    3

    56 551 €

    3,5

    62 720 €

    4

    68 890 €

    4,5

    75 059 €

    5

    81 228 €

    Vous bénéficiez de ce dégrèvement même si vous êtes imposable à l'IFI.

    Si vous êtes mensualisé, vous pouvez demander une baisse de vos prélèvements. La démarche se fait en ligne.

    Service en ligne
    Impôts : accéder à votre espace Particulier

    Accéder au service en ligne  

    Ministère chargé des finances

    Si vous n'avez pas modifié vos versements, ce que vous avez versé en trop vous est restitué à l'automne 2021.

L'exonération ne s'applique pas aux résidences secondaires.

Si vous quittez votre résidence principale pour entrer durablement dans un établissement d'accueil spécialisé, vous pouvez être exonéré de taxe d'habitation pour votre ancien logement, sous certaines conditions.

L'établissement d'accueil doit être l'un des lieux suivants :

  • Maison de retraite
  • Centre de soins de longue durée